• A-
    A+
  • Français
  • Українською
L’Ukraine interpelle le Conseil de Sécurité de l’ONU sur les propos du président russe au sujet du Donbass
30 janvier 2016 19:14

Le 27 janvier 2016 sur les instructions du Président d’Ukraine la délégation de l’Ukraine a suscité un débat au Conseil de Sécurité de l’ONU suite aux récents propos du président de Russie sur le Donbass, lesquels propos remettaient en question les frontières de l’Ukraine

Au cours des débats le représentant ukrainien, Ambassadeur Volodymyr Yelchenko a qualifié d’inadmissibles les tentatives des hauts responsables russes de réviser l’histoire en vue de remettre en question l’intégrité territoriale, la souveraineté et l’indépendance politique de l’Ukraine. Il a souligné que les propos de V.Poutine sont contraires à plusieurs actes internationaux, notamment, à la Charte de l’ONU et à l’Acte final de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe de 1975.

La délégation de l’Ukraine a déploré que des propos pareils émanent d’un chef de l’Etat signataire du Mémorandum de Budapest sur les garanties de sécurtié de l’Ukraine et a souligné que la Russie déroge à ses obligations dans le cadre de ce Mémorandum en poursuivant l’occupation illégale de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol, ainsi que son agression militaire sans précédent dans le Donbass.

La délégation de l’Ukraine a déclaré qu’elle considère les propos de V.Poutine comme inadmissibles et a sommé les responsables russes à mettre fin au discours belliqueux et aux agissements agressifs contre le peuple ukrainien.

Dans ce contexte le représentant de l’Ukraine a renouvelé l’appel aux pays signataires du Mémorandum de Budapest, en substance à la Russie, à tenir sans tarder, conformément au paragraphe 6 du Mémorandum, des consultations sur les atteintes flagrantes aux frontières de l’Ukraine.

Outdated Browser
Для комфортної роботи в Мережі потрібен сучасний браузер. Тут можна знайти останні версії.
Outdated Browser
Цей сайт призначений для комп'ютерів, але
ви можете вільно користуватися ним.
67.15%
людей використовує
цей браузер
Google Chrome
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
9.6%
людей використовує
цей браузер
Mozilla Firefox
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
4.5%
людей використовує
цей браузер
Microsoft Edge
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
3.15%
людей використовує
цей браузер
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux