• A-
    A+
  • Français
  • Українською
DECLARATION du Ministère des Affaires étrangères d’Ukraine
26 février 2014 16:07

Suite à la déclaration du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie daté du 24 février le Ministère des Affaires étrangères d’Ukraine se voit obligé de déclarer ce qui suit.

La crise politique et sociale en Ukraine qui s’accompagnait de violences de la part des autorités a nécessité la prise des décisions rapides et efficaces pour la résorber. L’Accord sur le règlement de la crise conclu le 21 février était appelé à apaiser les tensions. En même temps, la mise en œuvre de cet accord a été empêché par le fait que d’anciens dirigeants de l’Etat se sont soustraits à leurs obligations.

Le Parlement d’Ukraine - institution légitime et organe du pouvoir législatif élu en octobre 2012, - s’est chargée d’assumer la responsabilité de la situation et a commencé à mettre en oeuvre l’Accord à travers, notamment, le retour à la Constitution de 2004. Suite à la vacance du poste du chef de l’Etat il a été décidé de tenir l’élection présidentielle le 25 mai 2014. La formation du gouvernement d’unité nationale est imminente. Les décisions du Parlement sont votées par la majorité constitutionnelle de députés qui représentent tous les groupes politiques de l’assemblée.

La légitimité des décisions du parlement a été reconnue par plusieurs partenaires internationaux de l’Ukraine.

Le calme et l’ordre légal sont revenus dans les rues de la capitale et des autres villes. Les organes du maintien de l’ordre ont organisé une interaction efficace avec les communautés territoriales. Dans un esprit d’unité nationale les autorités veillent à respecter les intérêts des citoyens de toutes les régions d’Ukraine.

Les assertions du MAE de Russie sur la menace aux droits civiques, notamment, des minorités et des communautés religieuses, sont contraires à la vérité et ne reposent sur aucun fait avéré. Il en est de même quant aux allégations mensongères sur  « les  méthodes terroristes de répression » ou « propagation de l’idéologie nazie ».

A l’étape actuelle l’Ukraine s’attend à ce que la communauté internationale soutienne la stabilisation économique, le maintien de sa souveraineté et de son intégrité territoriale. L’Ukraine compte avant tout sur les Etats signataires du Mémorandum de Budapest du 5 décembre 1994 sur les garanties de sécurité fournies à l’Ukraine suite à sa décision de renoncer aux arsenaux nucléaires de l’ex-URSS (Russie, Etats-Unis, Grande Bretagne, France).

Dans ce contexte l’Ukraine note l’importance de la déclaration du Ministre des Affaires étrangères de Russie sur l’inadmissibilité de l’ingérence aux affaires ukrainiennes et sur l’importance du développement de l’Ukraine en tant que partie de la famille européenne.

Le Président d’Ukraine par intérim et Président du Parlement Olexandr Turchinov a déclaré l’attachement de l’Ukraine au développement des relations ukraino-russes sur une base nouvelle d’égalité et de bon voisinage. Après la formation du gouvernement d’unité nationale l’Ukraine sera prête à reprendre le dialogue dans le cadre de la Commission interétatique de haut niveau.

Outdated Browser
Для комфортної роботи в Мережі потрібен сучасний браузер. Тут можна знайти останні версії.
Outdated Browser
Цей сайт призначений для комп'ютерів, але
ви можете вільно користуватися ним.
67.15%
людей використовує
цей браузер
Google Chrome
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
9.6%
людей використовує
цей браузер
Mozilla Firefox
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
4.5%
людей використовує
цей браузер
Microsoft Edge
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
3.15%
людей використовує
цей браузер
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux