• A-
    A+
  • Français
  • Українською
L’UKRAINE A PRIS PART AU SOMMET DE LA FRANCOPHONIE
03 décembre 2014 10:37

Le Ministre des Affaires étrangères d’Ukraine Pavlo Klimkine a participé aux travaux du 15-e sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie qui s’est tenu à Dakar du 26 au 30 novembre dernier. L’Ukraine, Etat-observateur, a toujours été attirée par la dimension politique et multiculturelle de la Francophonie, faisant siennes ses valeurs et ses idéaux.

L’allocution de Pavlo Klimkin a, notamment, attiré l’attention sur le rétrécissement de l’espace de la Francophonie causé par la régression des droits de l’homme en Crimée après son annexion par la Russie et dans les territoires sous contrôle des mercenaires russes à l’Est de l’Ukraine : les Alliances Françaises de Donetsk et de Louhansk ont dû fermer, tandis que celles de Crimée sont dans une situation précaire.

 

Voici le texte intégral de l’allocution

 

ALLOCUTION

 

de S.E. Monsieur Pavlo Klimkin, Ministre des Affaires Etrangères d’Ukraine,

à la 15e Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Francophonie

(Dakar, le 30 novembre 2014)

 

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Secrétaire général,

Excellences, Mesdames et Messieurs,

 

Je m’associe aux félicitations au Gouvernement de la République du Sénégal pour l’excellente organisation de cet événement majeur de la Francophonie tout comme l’a été le Sommet de Dakar il y 25 ans.

Je voudrais avant tout rendre hommage à la présidence sortante de la République Démocratique du Congo et à notre Secrétaire général Son Excellence Monsieur Abdou Diouf qui a rehaussé lors de son mandat le rôle de l’OIF dans le monde et a démontré par son approche personnelle un savoir-faire digne des plus hautes appréciations. Je voudrais également souhaiter plein succès à la future présidence sénégalaise.

En tant qu’Etat observateur de l’OIF et membre responsable de la communauté internationale, l’Ukraine partage et défend les valeurs universelles constituant le socle de la Francophonie.

La grave situation dans laquelle s’est retrouvée l’Ukraine suite à l’agression russe ne l’empêche pas de remplir ses engagements internationaux. L’Ukraine reste un contributeur majeur aux opérations de maintien de la paix de l’ONU y compris sur le territoire des pays membres de l’OIF comme la Côte d’Ivoire ou la République Démocratique du Congo et leurs voisins comme le Libéria ou le Soudan du Sud.

Le thème du Sommet prend pour nous une signification particulière.  L’agression russe contre l’Ukraine, l’annexion de la Crimée ont bouleversé l’ensemble de l’ordre mondial. Elles témoignent du désir de démanteler le système de la sécurité internationale par un membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui devrait, au contraire, être le garant du droit international.

Ainsi, nous sommes extrêmement préoccupés par des graves violations des Droits de l’Homme en Crimée annexée et dans des zones à l’Est de l’Ukraine contrôlées par des terroristes à la solde de la Russie, dont fait état le rapport du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme en date du 20 novembre dernier. Le régime d’occupation cultive l’atmosphère de non-droit, d’intolérance et de xénophobie dont les minorités ethniques sont les premières victimes.

Cette situation intenable a également affecté les valeurs de la Francophonie. Les Alliances Françaises à Donetsk et Louhansk ont dû cesser leurs activités. Les Alliances Françaises de Simferopol et de Sébastopol subissent de plus en plus la pression des autorités d’occupation. Ainsi, l’espace de la Francophonie est en train de rétrécir.

Dans sa Résolution du 27 mars dernier, l’Assemblée générale des Nations Unies a réaffirmé son attachement à l’intégrité territoriale de l’Ukraine et la non-reconnaissance de l’annexion de la Crimée. Le Conseil Permanent de la Francophonie à ses 91e et 92e sessions a condamné l’annexion et a appelé au respect de la souveraineté nationale de l’Ukraine. La position sans équivoque du Conseil Permanent à ce sujet a été d’une importance capitale pour mon pays.

Je voudrais remercier au nom du Président Petro Poroshenko tous les Etats amis qui soutiennent mon pays dans ces moments difficiles.

Le renforcement de la paix et de la sécurité internationale formeront la pierre angulaire des activités de l’Ukraine en cas de son élection au Conseil de Sécurité des Nations Unies qui aura lieu en octobre 2015. Nous espérons pouvoir compter sur le soutien de notre candidature par chacun des pays de la Francophonie.

Restons unis dans notre lutte pour le triomphe du droit, de la paix et de la démocratie, pour les valeurs de la Francophonie !

Je vous remercie de votre aimable attention !

 

Outdated Browser
Для комфортної роботи в Мережі потрібен сучасний браузер. Тут можна знайти останні версії.
Outdated Browser
Цей сайт призначений для комп'ютерів, але
ви можете вільно користуватися ним.
67.15%
людей використовує
цей браузер
Google Chrome
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
9.6%
людей використовує
цей браузер
Mozilla Firefox
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux
4.5%
людей використовує
цей браузер
Microsoft Edge
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
3.15%
людей використовує
цей браузер
Доступно для
  • Windows
  • Mac OS
  • Linux