Ambassade d’Ukraine au Royaume du Maroc

6, Kyiv 21:15

LES AUTORITÉS RUSSES D’OCCUPATION CONTINUENT DE PERSÉCUTER LES TATARS DE CRIMÉE

14 avril 2016, 17:34

Déclaration du Ministère des Affaires étrangères d’Ukraine

Le Ministère des Affaires étrangères élève une protestation énergique suite à la soi-disant décision du parquet d’occupation sur le territoire provisoirement occupé de la République Autonome de Crimée de suspendre les activités du Majlis du peuple tatar de Crimée.

Cette décision marque un nouveau pas dans la série de forfaits des autorités russes d’occupation à l’encontre les Tatars de Crimée, peuple autochtone de la presqu’île. Elle représente une violation par la Fédération de Russie de ses engagements en tant qu’État occupant, ainsi que de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale.

Depuis deux ans le Kremlin a transformé la Crimée en zone de pressions, d’intimidations, de persécutions et des violations massives des droits et des libertés fondamentaux.

Dans ce contexte les accusations portées contre le Majlis pour ses activités extrémistes apparaissent comme particulièrement cyniques.

Malgré la condamnation résolu par l’Ukraine et les pays démocratiques de l’agression russe contre l’Ukraine et de l’occupation de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol, le Kremlin persiste à bafouer le droit international et à ignorer les revendications justes de l’ensemble du monde civilisé.

L’Ukraine appelle tous les pays démocratiques du monde à sommer l’État occupant d’arrêter sans délai les violations massives des droits et des libertés fondamentaux, de laisser accéder les organisations internationales chargés de surveiller les droits de l'homme au territoire provisoirement occupé de la République Autonome de Crimée. L’Ukraine appelle également à réunir les efforts de tous en vue de la désoccupation de la Crimée.

Le 13 avril 2016

Dernières nouvelles

L'Ukraine au 26-e Forum international de l'étudiant à Casablanca | Hier, 19:57

Il a accueilli de nombreux jeunes visiteurs du 21 au 23 avril

Pourquoi le conflit autour de l'Ukraine n'est pas une "guerre civile" | 14 avril, 12:24

Lettre de l'Ambassadeur à Médi 1 Radio

Il y trois ans la Russie déclenchait l’agression armée contre l’Ukraine | 21 février, 13:20

Déclaration du Ministère des Affaires étrangères d’Ukraine

AVIS AUX OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES DU ROYAUME DU MAROC | 15 février, 16:18

Les manifestations commeciales en Crimée occupée sont illégales: lettre de l'Ambassadeur à la CGEM